Thaïlande – mes conseils et bons plans !

En 2015, j’ai passé 4 mois à Bangkok, en Thaïlande, durant un stage comme Community Manager pour un site de tourisme à destination des francophones. J’y ai beaucoup appris sur la culture Thaïlandaise, tout en profitant de ses magnifiques plages à quelques heures de la capitale.

Voici un article qui vous donnera quelques informations sur la culture locale et les bonnes pratiques.

Quel guide choisir pour Bangkok ?

Je vous recommande largement le guide du Lonely Planet qui à mon sens est beaucoup mieux que le Routard. En effet, le Lonely Planet ne va recommander que les lieux qui valent vraiment le détour… Nécessaire dans un endroit aussi touristique que Bangkok !

Quel sont les types de logement pour les petits budgets en Thaïlande ?

Si vous voyagez avec un petit budget, je vous recommande largement de louer une chambre dans une Guest House. Bien souvent, il n’est pas nécessaire de réserver. Le mieux est même de comparer les prix directement sur place (peu de Guest House abordables en Thaïlande ont un site internet).

Quel est le coût de la vie en Thaïlande par rapport à la France ?

La culture Thaïlandaise est très différente de la culture Européenne et notamment car il est commun (voir obligatoire) de négocier tous les prix. Que ce soit pour le moto taxi, la balade en bateau ou les fruits du marché, le prix annoncé par le commerçant sera toujours 3 fois supérieur au véritable tarif. N’hésitez donc pas à négocier, cela fait partie de leurs habitudes.

C’est difficile à faire les premiers jours, mais essayez de ne pas trop convertir les prix en euros, sinon tout vous parait très peu cher (et vous acheter tout très facilement). Voici cependant un petit ordre d’idées des prix par rapport à l’euro :

  • 36 bath = 1€
  • 100 bath = 2,70€
  • 300 bath = 8-9€
  • 500 bath = 13€
  • 1000 bath = 27€

Avec 1000 bath, j’arrivais à vivre 1 semaine (repas et sorties inclus). A noter que les prix sont en général beaucoup plus élevés sur les îles qu’à Bangkok. 

Pour vous aide à choisir un restaurant, je vous conseille de comparer un plat de base : Le fried rice. Je le payais 40 bath dans les bouibouis mais vous pouvez aller jusqu’à 80 bath maximum.

Où faire ses courses en Thaïlande ?  

Pour les produits de première nécessité, pas besoin d’aller bien loin… Les 7/11 sont partout en Thaïlande, ouverts 24h/24h et on y trouve vraiment tout. Il y a toujours un ATM (distributeur) juste à côté également. Car oui, il est préférable d’avoir de la monnaie plutôt qu’une carte de crédit dans ce pays.

Quels transports utiliser à Bangkok et dans le reste de la Thaïlande ?

Scooter

Sur les îles il est très simple de louer un scooter pour se déplacer mais soyez prudents car les routes sont en mauvais état en Thaïlande, et les locaux roulent souvent en sens interdit, très vite et dangereusement. J’ai malheureusement fait la mauvaise experience de chuter sur l’île de Koh Tao, ce qui m’a valu des gros pansements sur les jambes pour toute la fin de mon séjour.

Pas évident de se mettre en pantalon et veste sous 34°C, mais penser quand même au casque.

Taxi

Attention à Bangkok, la ville est très embouteillée ! La période creuse est de 10h à 15h. 

N’hésitez pas à demander à mettre le « meter » avant même de monter dans le taxi, afin d’être sûr que le prix de la course ne sera pas décidé par le chauffeur. Si il ne veut pas mettre le compteur, alors changez de taxi.

La bonne formule pour le demande est de dire « Sawadika… Destination… Meter Ka ? »

Métro / Skytrain

Il y a deux types de transports à Bangkok : le MRT (métro) et le BTS (skytrain). Ils sont un peu chers mais très pratiques car il quadrille bien la ville.

Moto taxi 

C’est très pratique et très abordable, surtout pour les petits trajets (moins de 20 minutes). En revanche, c’est très dangereux (c’est d’ailleurs la première cause de mortalité à Bangkok). La police arrête de plus en plus les touristes qui ne portent pas de casque !

Tuk-tuk

C’est la grande animation Thaïlandaise et je pense, une bonne expérience, même si c’est très touristique. Attention cependant, les chauffeurs ont parfois des accords avec des boutiques, où ils vont vous demander d’aller au milieu du trajet. Encore une fois, n’hésitez pas à vous assurer de ça avant de monter dedans.

Quelle langue parler en Thaïlande ?

Avec l’exposition du tourisme, beaucoup de Thais ont appris l’anglais. Pour autant, il est toujours apprécié de maîtriser quelques petits mots standards dans la langue locale. De plus, cela peut vraiment vous aider dans les négociations de connaître quelques chiffres !

Voici le vocabulaire de base qui pourra vous être utile. Le genre masculin prend un « p » à la fin des mots.

  • Bonjour : Sawadika (F) / Sawadikap (M)
  • Merci : Kapunka / Kapunkap
  • Oui : Chai
  • Non : Mai (aussi utilisé pour la négation)
  • Pas épicé : Mai Pet (très très utile)
  • Sans piment : Mai prick (recommandé si vous n’aimez pas du tout la nourriture épicée).
  • Combien ça coute ? : Tao Rwai ?
  • Délicieux : Arrow
  • Beau : Sauii
  • Beaucoup : Mak (c’est très bon = Arrow mak mak )
  • Un peu : Nik noii
  • Poulet : Kai
  • Ici : Tiny
  • Ou ? : Tinay

Un mot que vous entendrez souvent sera Farang qui veut dire « étranger« . Les locaux parleront de toi en utilisant ce mot, ce n’est pas forcément péjoratif.

Quelques chiffres

  • 1 : neug  
  • 2 : song
  • 3 : sam
  • 4 : si
  • 5 : ha
  • 6 : hok 
  • 7 : kjet
  • 8 : pet 
  • 9 : kao
  • 10 : sip
  • 20: yi
  • 30 : sam sip
  • 40 : si sip 
  • 50 : ha sip
  • 60 : hok sip
  • 70 : kjet sip
  • 80 : pet sip
  • 90 : kao sip
  • 100 : row
  • Exemple avec 865 : pet row hok sip ha (8 – 100 – 60 – 5). Attention cependant, les Thai ne disent pas souvent « row » c’est induit (pet hok ha).
  • 1000 : low – même démarche que pour les centaines

Les lieux que j’ai visité en Thaïlande

Bangkok 

Etant retournée à Bangkok en 2017, j’ai pu découvrir cette ville en tant que touriste, et elle m’a beaucoup moins plu qu’en y habitant. Pour autant, je pense que c’est une étape à intégrer dans votre voyage en Thaïlande, au moins pour 2/3 jours.

Je vous recommande d’aller faire un petit tour dans le centre historique, où sont tous les plus beaux temples. Il est très peu accessible en transports en commun mais c’est très beau à voir. Profitez-en pour faire une balade sur la rivière principale Chao Praya (pas plus de 500 bath chacun). 

L’expérience la plus incroyable de Bangkok, c’est le décalage qu’on peut avoir entre les incroyables Rooftop et les petits bouiboui délicieux, à visiter la même soirée. Mon bar en rooftop préféré est l’Octave Roof Bar à Sukhumvit Soi 57. 

Chiang Mai 

Au nord du pays, c’est la deuxième ville de la Thaïlande et pourtant, beaucoup plus calme que Bangkok.

Le Nord est beaucoup moins riche en activités que le Sud (qui compte beaucoup d’îles), pour autant c’est la partie la plus authentique.

Profitez en pour passer une journée dans les refuges pour éléphants, à vous baigner avec eux, plutôt que de monter sur leur dos !

Koh Tao 

Koh Tao a été élue plus belle île l’Asie du Sud. Pour autant, elle est loin d’être ma préférée car très touristique.

Cette île et sa voisine Koh Samui, sont réputées pour être gérées par la mafia. On a entendu beaucoup d’histoires sordides à ce sujet, il est très important d’être vigilants sur ces îles et de ne pas trop se disputer avec les locaux. 

De manière générale on se sent très en sécurité en Thaïlande, mais il faut quand même faire attention car non, ce n’est pas un cliché, la plupart des thaïs font de la boxe ! 

Koh Chang 

Mon île préférée sans hésitation ! A l’est de Bangkok et à seulement quelques heures en bus. Littéralement « l’île des éléphants », son corps est un parc naturel et ses côtes de sublimes plages. Plus petites, cette île reste très sauvage. Entre deux baignades, partez pour un trek dans la jungle, et admirez les éléphants sauvages ! Je vous conseille d’y passer 3 jours minimum.

Attention : les routes sont vraiment dangereuses, je vous déconseille donc de louer des scooters.  

Kao Yai Natural Park 

Situé au nord de Bangkok, c’est l’endroit parfait pour de la marche dans la jungle et voir des animaux sauvages. J’y ai vu notamment un crocodile et il y a également des éléphants sauvages. 

Vous pouvez louer directement des tentes dans le parc, ou des bungalows à l’extérieur du parc. Il n’y a que deux service de location de tentes dans le parc.

Attention à bien vous équiper et à partir avec un guide, car en plus des animaux sauvages, il y a des sangsues. Il faut donc porter des chaussettes hautes et toujours avoir un briquet sur soi pour les brûler si elles vous mordent (ne surtout pas tirer dessus, car elles sont accrochées avec leur dents).

Koh Samed 

Une autre île paradisiaque à 4h à l’Est de Bangkok. Elle est plus petite et moins sauvage que Koh Chang mais a aussi un parc naturel et de belles plages.

N’hésitez pas à aller sur les plages des grands hôtels, elles sont superbes et gratuites. 2 jours sont suffisants pour faire le tour de l’île.

Kanchanaburi 

Petite étape sympa à faire sur la route vers le Nord. Cette ville est traversée par la célèbre rivière Kwai et avec son pont tout aussi célèbre.

A 1h, allez faire un tour au Parc Erawan, avec ses cascades d’eau turquoise à 7 niveaux. 

Voici mon partage d’expérience sur la Thaïlande. Ne pas hésiter à demander au locaux pour les bons conseils, ce sont des gens prondément gentil et serviables, toujours heureux d’aider.

Vous avez testé des autres endroits ? Dites-le moi en commentaire !

chloetangmo

2 réflexions sur « Thaïlande – mes conseils et bons plans ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page